Règlement

La saison 5 du championnat de Formule E comporte plusieurs nouveautés, notamment du côté des voitures. Une toute nouvelle monoplace, plus puissante et offrant une plus grande autonomie, vient remplacer les deux voitures jusque-là utilisées lors d'un E-Prix. Par ailleurs, si le format des essais libres ne change pas -deux séances de 45 min, puis 30 min- celui des qualifications sera légérement adapté (4 groupes déterminés en fonction de l'ordre du championnat et les 6 meilleurs en superpole). La longueur des courses est désormais fixée à 45 min +1 tour.

Sur la piste, le spectacle est assuré par des voitures délivrant désormais 250 kW (338 ch) en essai et en qualifications, contre 200 kW au maximum auparavant. En course, les pilotes ont l'obligation d'utiliser deux niveaux de puissance : le mode Normal, limité à 200 kW, et le mode Attaque à 225 kW. Ce dernier est activé par le passage dans une zone dédiée, et son nombre comme sa durée sont différents selon les circuits. La récupération d'énergie est limitée à 250 kW (au lieu de 150 kW). Le FanBoost, qui permet à 3 pilotes choisis par le public sur internet d'avoir un surplus de puissance, leur permet de pousser une fois jusqu'à 250 kW.

Enfin, le système d'attribution des points ne change pas : 25 points, pour le vainqueur, 18 pour le second, 15 pour le 3ème, puis 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 points sont attribués jusqu'au 10ème pilote classé. La pole position rapporte quand à elle 3 points supplémentaires.

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.