Enjeux

Enjeux

Enjeux

Ça bouge en WRC

Pour contrer la suprématie de Volkswagen et de Sébastien Ogier, en Mondial des rallyes, les autres équipes ne se sont pas ménagées dans les quelques semaines qui ont suivi l’arrivée du rallye du Pays de Galles, dernière manche 2013, le 17 novembre.

Volkswagen est même la seule équipe qui n’ait pas changé de pilote puisque le duo champion Ogier-Julien Ingrassia partagera toujours le stand du constructeur allemand avec Jari-Matti Latvala-Miika Anttila.

L’objectif, pour le Gapençais, qui débute à domicile au Monte-Carlo, dont le QG passe dans la préfecture des Hautes-Alpes, est évidemment de conserver les deux titres.

“Nous avons développé de nombreux détails sur la Polo R WRC”, affirme le patron de l’équipe championne du monde Jost Capito. “Nous sommes impatients de relever de nouveaux défis.” “Nous sommes prêts à défendre nos titres”, affirme pour sa part Ogier.

En face, après les 9 victoires sur 13 rallyes d’Ogier en 2013, on a profité à plein de la petite intersaison de 61 jours pour s’organiser. Les cartes sont même totalement redistribuées. Citroën et M-Sport ont changé tous leurs pilotes tandis que Qatar World Rally Team a tiré sa révérence et que Hyundai fait son retour en Mondial pour la première fois depuis plus de dix ans.

La marque coréenne, dont l’équipe est placée sous les ordres de Michel Nandan, l’un des ingénieurs clés des succès de Peugeot en rallye, a réussi à s’adjuger les services du vice-champion du monde Thierry Neuville. Le Belge sera le pilote principal, accompagné de Dani Sordo, qui quitte Citroën un an seulement après son retour, Chris Atkinson et Juho Hanninen.

La marque aux Chevrons, qui s’investit parallèlement au rallye, dans un gros programme de WTCC avec Sébastien Loeb, légende du WRC, joue une intéressante carte jeune avec Kris Meeke, 34 ans, et Mads Ostberg, 26 ans. “L’équipe dispose d’un savoir-faire et d’une expérience qui aideront nos équipages à s’affirmer parmi les références du Championnat. Kris et Mads auront tous deux à apprendre, dans des domaines différents”, a déclaré le patron de l’équipe Yves Matton. “Notre objectif sera de les amener à un niveau leur permettant de réaliser des coups d’éclat et de remporter des rallyes.”

Ce sera sans Mikko Hirvonen. Le Finlandais s’en va après deux saisons retrouver Ford et M-Sport, troisième du Championnat 2013. L’équipe de Malcolm Wilson accueille aussi celui qui va être l’une des curiosités de la saison, l’ancien vainqueur en Grand Prix en F1 Robert Kubica. Le Polonais arrive en tant que champion WRC2. Trois ans après un terrible accident de rallye qui a failli lui coûter un bras dans une épreuve régionale en Italie, il est revenu au plus haut niveau dans une saison qui devrait être passionnante.

?? ?? ????