Championnat

Championnat

Le sommet de la pyramide

Créés en 1949 sous l’égide de la Fédération Internationale de Motocyclisme, les championnats du monde de vitesse constituent le sommet de la pyramide du sport moto. Cette compétition a bien évidemment évolué au fil des ans, notamment pour ce qui est des différentes catégories qui composent son programme. Aujourd’hui, on en retrouve trois : MotoGP, Moto2 et Moto3. Classe reine, le MotoGP regroupe les meilleurs pilotes au monde. Les machines sont des prototypes à moteur 4-temps de 100 cm3. Le Moto2, créé en 2010 pour succéder aux 250 à moteur 2-temps, regroupe des motos constituées d’un châssis libre et d’un moteur unique, 4-temps de 600 cm3, fourni par le promoteur du championnat. Quant au Moto3, il remplace depuis 2012 la catégorie 125. Le Moto3 met aux prises des machines équipées de châssis prototype et de monocylindre 4-temps de 250 cm3. Le Moto2 et le Moto3 sont essentiellement disputés par de jeunes pilotes qui font leurs armes au niveau international. Le championnat du monde MotoGP comporte 18 Grands Prix organisés de mars à novembre. Chaque épreuve se déroule sur le même format : essais le vendredi et le samedi, warm up et courses le dimanche. Une séance d’essais qualificative est organisée le samedi après-midi afin de déterminer les grilles de départ composées de lignes de trois pilotes. Des points sont attribués aux 15 premiers pilotes à l’arrivée. Celui qui en possède le plus en fin de saison obtient le titre de champion du monde.