Total et les grands moments des 24h

1968

Grands moments 1968

ALPINE À L’ÉCONOMIE, PESCAROLO HÉROÏQUE

Les « événements » de mai 1968 ayant paralysé la France, les 24 Heures du Mans sont disputées fin septembre. Deux équipes françaises soutenues par Elf font sensation.
Alpine place ainsi trois autos dans le top 10, dont la petite A210 N°52 de Jean-Luc Thérier et Bernard Tramont, récompensée par le prix de l’Indice de rendement énergétique. Matra, de son côté, met en scène un certain Henri Pescarolo, auteur d’une chevauchée nocturne héroïque au volant de la 630, sans essuie-glaces sous une pluie battante….
 


1975

Grands Moment 1975 24h

PREMIER PODIUM POUR TOTAL

Un an après son tout premier engagement au Mans en partenariat avec l’écurie de Guy Ligier, Total signe un premier podium avec la deuxième place de la Ligier JS2-Ford N°5 de Guy Chasseuil et Jean-Louis Lafosse. Ce dernier signera le même résultat, un an plus tard, cette fois associé à François Migault, au volant de la Mirage GR8-Ford N°10, toujours aux couleurs de Total.


1978

Grands Moments 24h 1978

RENAULT ALPINE AU SOMMET

Dans le cadre de son partenariat avec Renault, Elf contribue activement au retour du constructeur français sur la scène sportive dans les années 70 à travers le développement d’un V6. Le Losange remporte l’édition 1978 avec la Renault Alpine A442B N°2 confiée à Jean-Pierre Jaussaud et Didier Pironi. Ce dernier, qui assure un double relais en fin de course dans un habitacle surchauffé, perd connaissance à l’arrivée, puis sur le podium. Il a perdu 7 kilos en 24 Heures. Il s’est tellement accroché à la victoire que la forme de ses doigts est incrustée dans le volant !


1980

Grands Moment 1980 24h

RONDEAU DANS L’HISTOIRE

Né au Mans, pilote fougueux mais frustré de ne pas disposer d’un bon volant, Jean Rondeau décide à l’âge de 30 ans de construire lui-même ses voitures dans un petit atelier situé à deux pas du circuit sarthois. Dès 1976 et le lancement du projet, Total est au nombre de ses partenaires. Le 15 juin 1980, il s’impose avec Jean-Pierre Jaussaud au volant de la Rondeau M379- Ford N°16. Jean Rondeau reste à ce jour le seul pilote à avoir remporté les 24 Heures du Mans au volant d’une automobile de sa conception portant son nom. Sublime.


2009

Grands Moment 2009 24h

LA GRIFFE PEUGEOT

Peugeot a effectué son grand retour en endurance en 2007 avec la 908 HDi FAP pour relever le défi d’une motorisation V12 turbo diesel de compétition. Total élabore pour les lionnes une gamme complète de lubrifiants, fluides et graisses spécifiques. Après deux podiums prometteurs, l’équipe Peugeot Sport Total signe un superbe doublé en 2009 : la N°9 (David Brabham / Marc Gené / Alexander Wurz) s’impose devant la N°8 (Franck Montagny / Sébastien Bourdais / Stéphane Sarrazin). La concurrence est reléguée à 6 tours.


2014

Grands Moment 2014 24h

NISSAN INNOVE, TOYOTA FILE VERS LES TITRES

Sensation au Mans : invitée par l’ACO dans le garage 56, réservé aux technologies expérimentales, la spectaculaire Nissan ZEOD RC, prototype hybride dont Total est partenaire technique, est la première auto à boucler un tour de circuit au Mans en mode 100% électrique. De son côté, Toyota Racing, qui évolue également avec des lubrifiants Total, se contente de la troisième place, derrière deux Audi, avec sa TS040 Hybrid N°8. L’équipe japonaise n’en marque pas moins de précieux points au Championnat du monde. Cinq mois plus tard, de Sakhir à Sao Paulo, Anthony Davidson et Sébastien Buemi décrochent le titre mondial Pilotes puis celui des Constructeurs. 


2016

Grands Moment 2016 24h

ALPINE, RETOUR GAGNANT

Le renouveau de la marque Alpine, en partenariat avec Elf, passe par la consécration sportive au Mans : 38 ans après la victoire de la Renault Alpine A442B, l’écurie Signatech Alpine, double championne d’Europe, remporte la très disputée catégorie LMP2 avec une superbe 5e place au classement général. Handicapés par de mauvais choix de pneus en début de course, Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Stéphane Richelmi se subliment de nuit pour imposer leur Alpine A460 N°36 avec une classe folle. Quatre mois plus tard, ils remportent les titres mondiaux Pilotes et Equipes à l’issue des 6 heures de Shanghai.
 


2017

Grands Moment 2017 24h

ASTON MARTIN AU BOUT DU SUSPENSE

Grand Tourisme pour grand spectacle, fin de course tendue entre les équipes Aston Martin Racing et Corvette Racing – GM. Jamais séparées de plus de 30 secondes depuis le départ, la Chevrolet Corvette C7.R N°63 et l’Aston Martin V8 Vantage GTE N°97 regagnent leurs stands respectifs au même moment, à 45 minutes de l’arrivée. L’explication finale est somptueuse entre l’Américain Jordan Taylor et le Britannique Jonny Adam. Ce dernier prend l’avantage à l’entame du dernier tour pour offrir à Aston Martin Racing et Total, avec ses équipiers Darren Turner et Dani.

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs.