Skip to content

Le championnat du monde des rallyes WRC a été créé en 1973. Il consacre chaque année son pilote et son copilote champion du monde, tout comme le constructeur qui aura marqué le plus de points.

Le championnat existe pour 4 catégories :
 

  • WRC, catégorie reine, met en scène des voitures à 4 roues motrices d’une puissance de 380 chevaux environ.
     
  • WRC2 est réservée aux équipes officielles. Seulement 7 manches sont prises en compte pour le championnat. Les voitures sont également à 4 roues motrices mais de plus faible puissance (275 chevaux environ).
     
  • WRC3 est réservée aux équipes privées. Le règlement est similaire à la catégorie WRC2.
     
  • Junior WRC, comme son nom le laisse présager, permet aux jeunes talents (moins de 28 ans) de s’exprimer dans le cadre d’épreuves WRC (6 à 8 manches) sur voitures à 2 roues motrices.
     

reglement_wrc_car4.jpg

reglement_wrc_car4.jpg
You must accept Social Network cookies to view this video.
Settings

 

Le championnat WRC

Les points de départ et de retour se font toujours au parc d’assistance qui ne change pas de place pendant l’épreuve. Les voitures font alors des boucles de plusieurs spéciales, qui sont souvent répétées entre matin et après-midi, notamment lors du vendredi et du samedi. Le pilote qui remporte l’épreuve est bien entendu celui qui sera le plus rapide, et donc qui réalise le meilleur temps cumulé, au millième de seconde près.

Les points sont distribués de la même manière que dans les autres championnats FIA, du 1er au 10e, selon le barème suivant : 25, 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 3, 2, 1. Des points supplémentaires sont attribués au cours de la power stage, une spéciale généralement choisie parmi celles du dimanche, et qui permet l’attribution de points bonus. Dans ce cas, le pilote qui remporte la spéciale identifiée comme Power Stage gagne cinq points supplémentaires, le 2e remportant quatre points, le 3e trois points, le 4e deux points et le 5e un point.

Enfin, l’ordre du championnat du monde détermine l’ordre du départ lors du premier jour plein du rallye (le vendredi, le champion en titre s’élance toujours en premier). En revanche les départs du samedi et du dimanche s’élaborent à la lumière du classement inversé de la veille. Si un concurrent a une panne ou sort de la piste, il est autorisé à reprendre la course dans une catégorie « Rallye 2 », hors des points compte tenu de des fortes pénalités de temps. Certains rallyes (une majorité) se déroulent sur la terre, et d’autres sur asphalte. Seul le rallye d’Espagne fait exception, avec le premier jour sur terre, et les deux autres sur asphalte.

1d_23291_4562-3041-rgb.jpg

1d_23291_4562-3041-rgb.jpg
You must accept Social Network cookies to view this video.
Settings
Le championnat du monde WRC est l’une des disciplines de sport mécanique les plus populaires et les plus suivies au monde : plus de 

4 millions de spectateurs 

se sont déplacés au bord des routes lors de la saison dernière.

1d_23889_5184-3456-rgb.jpg

1d_23889_5184-3456-rgb.jpg
You must accept Social Network cookies to view this video.
Settings

Les Courses

Aujourd’hui, une manche du championnat du monde se déroule en 6 jours :

Les reconnaissances, qui ont lieu en début de semaine (lundi et mardi). Les pilotes empruntent les pistes à bord d’une voiture de série et à allure modérée. Ils filment le tracé afin que le copilote puisse ensuite affiner ses notes.

Les vérifications techniques, effectuées par les instances de la FIA généralement le mercredi, permettent de vérifier la conformité des voitures. Après un dernier contrôle administratif, les équipages sont autorisés à prendre le départ.

Le shakedown (ou séance d’essais d’avant course), permet aux équipages de vérifier le bon fonctionnement de leur voiture au gré d’une courte spéciale de réglage, avant que le « vrai » départ ne soit donné.

La cérémonie de départ, a généralement lieu le jeudi, et souvent après le shakedown. Il s’agit de présenter les duos pilote/copilote au public, avant le départ officiel. Il arrive fréquemment qu’une ou deux spéciales se déroulent après la cérémonie de départ, le jeudi soir.

Le rallye se déroule quant à lui sur trois journées (pleines le vendredi et le samedi, en matinée le dimanche). Le podium de fin de rallye a généralement lieu vers 15h00.

 

NOMBRE D’ENGAGÉS

  • 38 pilotes
  • 19 nationalités différentes (France, Estonie, Belgique, Norvège, Grande-Bretagne, Finlande, Espagne, Suède, Irlande, Mexique, Bolivie, République Tchèque, Chili, Russie, Japon, Italie, Pologne, Nouvelle-Zélande)

LES TÊTES D’AFFICHE

  • Sébastien Ogier
  • Ott Tänak
  • Thierry Neuville
  • Kalle Rovanpera
  • Elfyn Evans
  • Esepekka Lappi
  • Craig Breen
  • Sébastien Loeb

LES CONSTRUCTEURS

  • Hyundai
  • Toyota
  • Citroën
  • Ford

reglement_wrc_end.jpg

reglement_wrc_end.jpg
You must accept Social Network cookies to view this video.
Settings