Skip to content

Les épreuves de rallycross se disputent en catégorie Supercar, voitures de série largement modifiées et proches des WRC, sur des tracés mixtes terre et asphalte. Les pilotes sont progressivement éliminés au cours du week-end et seuls les six compétiteurs les plus rapides et les plus téméraires ont la possibilité de se battre pour la finale.

LES QUALIFICATIONS

Tous les concurrents doivent s’élancer pour 4 séances de qualification. Une séance comporte plusieurs sessions de courses afin que tous les concurrents participent. Chaque course voit s’affronter 5 participants et des points sont distribués selon le temps réalisé, rapporté à l’ensemble des concurrents : 16 points pour le premier, 15 pour le second et ainsi de suite jusqu’à 1 points. À l’issue des 4 séances, les 12 premiers pilotes se qualifient pour les demi-finales.

LES COURSES

Les 12 pilotes sont réparties en 2 demi-finales, dont les 3 premiers de chacune parviendront à la finale. Des points sont malgré tout attribués à l’ensemble des 12 pilotes pour le classement général du championnat. La finale et la demi-finale s’effectue en 6 tours, dont 1 avec le joker lap.

LE JOKER LAP

Baptisée « Joker lap », cette bifurcation comprenant généralement un virage ralentit les concurrents de 2 à 3 secondes. Il doit être emprunté par tous les pilotes une fois par manche, au moment le plus opportun. L’absence de passage par ce Joker Lap est sanctionnée de 30 secondes de pénalité. Le spotter aide le pilote à choisir le meilleur moment pour s’engouffrer dans le Joker Lap.

LE SPOTTER

Le spotter est un peu au pilote de Rallycross ce que le copilote est à son pilote en Rallye, si ce n’est qu’il n’est pas dans la voiture mais dans la tour des spotters, installée en bord de piste. Positionné près des écrans de contrôle, le spotter évalue les différentes options et guide son pilote dans ses choix stratégiques.

reglement_wrx_car5.jpg

reglement_wrx_car5.jpg
You must accept Social Network cookies to view this video.
Settings

LES CATÉGORIES

Le championnat se dispute en catégorie Supercar, voiture de série largement modifiée proches des WRC/R5, avec quatre roues motrices, propulsée par un moteur de 2 L turbocompressé développant 600 ch et 850 Nm de couple.

Une division monotype appelée RX Lites participe aussi à plusieurs événements. Catégorie de support, elle se dispute avec des véhicules identiques : moteur Ford Duratec atmosphérique de 2,4 L développant 310 ch, châssis tubulaire et quatre roues motrices.

Les Catégories Super 1600 (traction, moteur atmosphérique 1.6L de 220 ch) et Touring car (propulsion, moteur atmosphérique de 280 ch) sont engagées en championnat d'Europe.

NOMBRES D’ENGAGÉS

  • 14 pilotes engagés
  • 10 nationalités (Suède, Finlande, Russie, Belgique, Norvège, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Hongrie et Lettonie).

LES TÊTES D’AFFICHE

LES Marques

(utilisées par les équipes privées.)

  • Audi
  • Ford
  • Hyundai
  • Peugeot
  • Renault
  • Seat…

wrx_belgique_052019_cover.jpg

wrx_belgique_052019_cover.jpg
You must accept Social Network cookies to view this video.
Settings