Skip to content

25/08/2020 Actus

Grand Prix de Styrie - Miguel Oliveira et l’équipe KTM-Tech 3 s’imposent

 

Miguel Oliveira et le team KTM-Tech 3 ont remporté leur premier succès en MotoGP à l’occasion du Grand Prix de Styrie. Une victoire historique pour le pilote portugais et l’équipe française aux couleurs de ELF.

Le 900e Grand Prix de l’histoire des championnats du monde de vitesse restera dans la mémoire du team Tech 3. Présente en classe reine depuis 2001, l’équipe d’Hervé Poncharal n’avait encore jamais gagné en MotoGP malgré 31 podiums enregistrés au cours de ces dix-neuf dernières saisons. Grâce à Miguel Oliveira, la structure française a décroché en Autriche son premier succès en classe reine au terme d’une seconde partie de course réduite à douze tours après qu’une chute de Maverick Viñales a nécessité une interruption pour remettre en état une protection gonflable détériorée dans l’accident du pilote Yamaha. Reparti dans les roues de Pol Espargaro et de Jack Miller, Miguel Oliveira a parfaitement joué le coup dans le dernier virage lorsque l’Espagnol et l’Australien lui ont ouvert la porte. « Je sentais qu’à la régulière je ne pouvais rien tenter, raconte le pilote Tech 3. Mais quand j’ai vu que Jack allait attaquer Pol dans les derniers virages, j’ai compris que j’allais pouvoir en profiter si je me plaçais correctement. C’est exactement ce qui s’est passé. Ils se sont écartés à l’extérieur et j’ai pu les doubler à l’intérieur pour passer le premier sous le drapeau à damier. » C’est ainsi que Miguel Oliveira, qui participait à son 150e Grand Prix, est devenu le premier Portugais à s’imposer en classe reine. « Gagner ici, dans le jardin de KTM, c’est une immense joie, a commenté Hervé Poncharal. J’ai vraiment du mal à réaliser. A un moment donné, gagner en MotoGP était devenu pour moi quelque-chose qui n’arriverait jamais, j’étais résigné… Nous n’avions pas réussi à le faire en dix-huit ans passés avec Yamaha, et là dès la deuxième saison avec KTM on s’impose avec Miguel… C’est fabuleux. » Autre satisfaction pour le team manager français avec le nouveau top dix d’Iker Lecuona. « Ce week-end se termine d’une manière incroyable alors que trois heures plus tôt j’étais découragé après l’accrochage de nos pilotes en Moto3. Il n’y a que le sport moto pour offrir de telles émotions. » Alors qu’il luttait dans le groupe de tête, Ayumu Sasaki a été victime d’une attaque un peu trop virile de son coéquipier Deniz Öncü à cinq tours de l’arrivée. « Deniz était trop agressif ce week-end et il a fait une grosse erreur, tranche Poncharal. Même s’il est très jeune, il doit changer de comportement. » En Moto2, les deux pilotes du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS n’ont pu eux non plus franchir la ligne d’arrivée. Augusto Fernandez qui s’était élancé de la deuxième ligne de la grille de départ est tombé au premier tour alors que Sam Lowes l’a imité deux tours plus tard en emmenant avec lui Somkiat Chantra et Jorge Navarro. « Ça n’était pas notre journée, résume Joan Olivé, le team manager de l’équipe VDS. Mais nous devons rester positifs car l’équipe a encore fait du bon boulot tout le week-end. Ce championnat est très disputé, les courses s’enchaînent, il faut rester concentrés et regarder devant. »

Le championnat

En empochant sa première victoire en MotoGP, Miguel Oliveira fait un bond à la 9e place du championnat avec désormais 43 points. Iker Lecuona gagne une place et se hisse en 17e position. En Moto2, Sam Lowes rétrograde à la 6e place du classement général. Le Britannique ne compte toutefois que 28 points de retard sur le leader, Luca Marini. Augusto Fernandez perdu pour sa part une place. Il pointe désormais en 14e position. En Moto3, Deniz Öncü et Ayumu Saski perdent eux aussi chacun une place au classement général. Le premier se retrouve 18e et le deuxième 22e

  • Championnat du monde MotoGP - Grand Prix de Styrie

  • Championnat du monde MotoGP - Grand Prix de Styrie

  • Championnat du monde MotoGP - Grand Prix de Styrie

  • Championnat du monde MotoGP - Grand Prix de Styrie