Skip to content

02/10/2020 Actus

Lowes entrevoit la victoire

 

Championnat du monde MotoGP - Grand Prix de Catalogne

Leader à trois tours de l’arrivée, Sam Lowes est passé tout près de sa première victoire de la saison sur le circuit de Barcelone. Le pilote Marc VDS s’est finalement classé deuxième, enchaînant un deuxième podium d’affilée.

« Cette fois, je suis vraiment passé tout près… Il ne manquait pas grand-chose. » A l’arrivée de la neuvième course du championnat du monde Moto2, Sam Lowes était partagé entre la satisfaction d’avoir enchaîné un deuxième podium de rang, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2016, et la frustration d’avoir laissé échapper la victoire à quelques kilomètres de l’arrivée. « C’est vrai qu’il y a un peu d’amertume quand on perd la première place à deux tours de l’arrivée après avoir mené la course, souffle le Britannique. Mais j’ai plus de raisons d’être heureux que déçu. C’est mon premier podium en Catalogne, et surtout nous continuons à progresser week-end après week-end. J’ai fait une petite erreur qui m’a coûté la victoire, mais je sens que je ne suis plus très loin de ce premier succès. J’ai hâte d’être au Mans. » Coéquipier de Sam Lowes, Augusto Fernandez a vécu un dimanche agité en Catalogne. Après avoir sauté de sa moto qui venait de prendre feu au warm up, l’Espagnol s’est battu aux avant-postes en course avant de chuter en perdant l’avant de sa Kalex dans l’avant-dernier tour. « Je suis bien évidemment déçu car je me sentais bien sur la moto, a-t-il expliqué. Je me bagarrais avec Enea Bastianini, j’ai malheureusement un peu trop forcé sur un freinage. » Du côté du team Tech 3, le week-end catalan n’a pas été facile. « On a eu beaucoup de mal à faire fonctionner les pneus à cause de la température très fraîche, souligne Hervé Poncharal. Miguel a fait une bonne FP3, mais dès le début de course on a compris que ça serait difficile pour lui. » Douzième sur la grille, le Portugais est tombé alors qu’il se bagarrait pour rentrer dans le top dix. « Je me suis retrouvé sans aspiration, et en roulant seul mon pneu avant s’est beaucoup refroidi, je suis tombé dans le premier virage à gauche », raconte Oliveira. Une mésaventure qu’il n’a pas été seul à vivre. A domicile, Iker Lecuona s’est lui classé quatorzième. « Ce n’est pas un super résultat, mais je suis content d’avoir rallié l’arrivée et marqué quelques points », commente l’Espagnol. Du côté des pilotes Moto3, seul Ayumu Sasaki a réussi à franchir la ligne d’arrivée. Le Japonais s’est classé dix-septième alors que Deniz Öncü a dû abandonner après être été percuté par un adversaire.

Le championnat

Avec ce résultat blanc, Miguel Oliveira perd une postion au classement général. Le Portugais rétrograde à la huitième place avec un capital de 59 points. Iker Lecuona empoche deux points supplémentaires mais demeure en dix-huitième position au championnat MotoGP. En Moto2, Sam Lowes conserve sa quatrième place tout en se rapprochant à onze points du troisième, l’Italien Marco Bezzechi. Augusto Fernandez glisse à la seizième place du classement général, à égalité de points avec Fabio Di Giannantonio. En Moto3, Deniz Öncü perd une place, rétrogradant en dix-huitième position, tout comme Ayumu Sasaki, désormais vingt-troisième.