Skip to content

13/11/2020 Actus

Oliveira dans le top 5

 

Championnat du monde MotoGP - Grand Prix d’Europe

A l’issue d’un week-end compliqué du fait de conditions météos instables, Miguel Oliveira s'est classé en cinquième position sur le circuit de Valence. Moins heureux, Sam Lowes est tombé, perdant la tête du classement général Moto2 à deux courses de la fin du championnat.

MotoGP

Avec deux journées d’essais durant lesquelles la piste ne fut jamais vraiment sèche, pilotes et techniciens n’ont pas eu la partie facile durant le Grand Prix d’Europe, première des deux épreuves organisées sur le circuit Ricardo Tormo de Valence. Avec seulement quelques tours au warm up pour valider ses réglages et faire son choix de pneumatiques, Miguel Oliveira a néanmoins très bien négocié les difficultés. Le Portugais s’est en effet classé cinquième en contenant jusqu’à l’arrivée la Ducati de Jack Miller. « Je suis très content de ma course, a déclaré le pilote KTM Tech 3. Notre stratégie au warm up a été payante car la moto était bien équilibrée, même si à sept ou huit tours de la fin j’ai dû baisser de rythme, perdant ainsi le contact avec le groupe de tête. La moto est devenue plus instable, j’ai préféré me calmer pour la ramener à l’arrivée. » Pour Hervé Poncharal, Oliveira a confirmé son talent tout au long du week-end. « Malgré des conditions très difficiles, Miguel n’a pas fait d’erreur, se félicite le patron de l’équipe KTM Tech 3. Il a bien négocié sa qualification, son warm up et sa course. Il s’est longtemps battu dans le quatuor de tête en tenant la dragée haute à Pol Espargaro. C’est un très bon résultat pour l’équipe. » Pour ce Grand Prix d’Europe, Miguel Oliveira était le seul représentant de l’équipe française. Testé positif au Covid-19 en début de semaine, Iker Lecuona n’a pu en effet prendre part à l’épreuve.

Moto2

Après avoir remporté les trois derniers Grands Prix au Mans et en Aragon, Sam Lowes était décidé à conforter sa position de leader à Valence. Malheureusement, une chute au seizième tour alors qu’il occupait la deuxième place de la course a mis un terme prématuré à ses espoirs de podium. Parti une fois encore de la première ligne, le pilote Marc VDS a été contraint à l’abandon. « J’étais deuxième derrière Bezzecchi et j’attendais les derniers tours pour voir ce qu’il était possible d’envisager, a expliqué Lowes. Malheureusement, je suis tombé au virage six en perdant l’avant. Ce week-end les conditions étaient vraiment compliquées. On a couru sur le sec alors que nous n’avions pratiquement eu que de la pluie aux essais. Je n’ai pas pris un super départ mais je me suis vite retrouvé avec le groupe de tête… C’est dommage, mais il faut rester positif. Il reste deux courses, nous n’avons que six points de retard, tout reste possible. » Pour son coéquipier Augusto Fernandez, le Grand Prix d’Europe a pris fin vendredi soir. Victime d’une fracture d’un métatarse du pied gauche, l’Espagnol a préféré renoncer à poursuivre son week-end pour ne pas compromettre ses chances de participer aux deux derniers Grands Prix.

Moto3

S’ils ont terminé tous les deux dans les points, Ayumu Sasaki et Deniz Öncü n’ont pas obtenu les résultats qu’ils espéraient sur un circuit de Valence où il est difficile de doubler. Mal placés sur la grille (26e et 27e), les pilotes KTM Tech 3 ont fait du mieux possible pour se faufiler dans le peloton. « Une fois encore, la qualification a été notre point faible du week-end, analyse Hervé Poncharal. Nous avions le potentiel pour figurer dans le top dix, mais nous n’avons pas profiter de la piste aux essais quand les conditions étaient les meilleures. Le point positif, c’est qu’Ayumu et Deniz ont réussi leur départ, ce qui leur a permis de remonter tous les deux dans les points. » Le Japonais est passé sous le drapeau à damier en dixième position, le Turc s’est classé quatorzième.

Le championnat

S’il demeure dixième au classement général MotoGP, Miguel Oliveira n’est plus qu’à deux points de Jack Miller. Iker Lecuona conserve lui aussi sa dix-septième place malgré son absence à Valence. En Moto2, Sam Lowes perd la tête du classement général. Deuxième, il ne compte néanmoins que six points de retard sur le nouveau leader Enea Bastianini. Augusto Fernandez perd deux places et pointe en quatorzième position à deux courses de la fin du championnat. En Moto3, Ayumu Sasaki passe de la quinzième à la seizième place tandis que Deniz Öncü conserve sa dix-neuvième place avec désormais 34 points.

 

CATÉGORIE PILOTE COURSE CHAMPIONNAT
MOTOGP Miguel Oliveira 5e 10e (90 points)
Iker Lecuona DNS 17e (27 points)
MOTO2 Sam Lowes DNF 2e (178 points)
Augusto Fernandez DNS 14e (62 points)
MOTO3 Ayumu Sasaki 10e 16e (49 points)
Deniz Öncü 14e 19e (34 points)

 

  • Championnat du monde MotoGP - Grand Prix d’Europe

  • Championnat du monde MotoGP - Grand Prix d’Europe

  • Championnat du monde MotoGP - Grand Prix d’Europe

  • Championnat du monde MotoGP - Grand Prix d’Europe

  • Championnat du monde MotoGP - Grand Prix d’Europe

  • Championnat du monde MotoGP - Grand Prix d’Europe