Skip to content

10/09/2020 Actus

Rea fait le break

Rea fait le break

Comme il y était parvenu une semaine plus tôt, Jonathan Rea n’a pas quitté le podium durant le second round du Mondial Superbike organisé au Motorland d’Aragon. Avec une victoire et deux deuxième places, le pilote Kawasaki prend le large au classement général.

Que l’épreuve s’appelle Teruel ou Aragon, cela ne change pas grand-chose pour Jonathan Rea. Sur le circuit d’Alcañiz, le quintuple champion du monde a encore été le seul à figurer sur le podium à l’arrivée des trois courses du week-end. « On a encore très bien travaillé aux essais pour préparer les courses, a commenté Rea. On sait que sur ce circuit il est très important d’être bien placé sur la grille pour éviter les problèmes lors des premiers virages qui sont assez serrés. On s’est donc concentrés sur le chrono avant de travailler le rythme de course. » C’est ainsi que le pilote Kawasaki a signé sa 26e Superpole, égalant dans cet exercice l’Australien Troy Bayliss, autre légende du WSBK. S’il a dû s’incliner derrière Rinaldi samedi après-midi en course 1 et derrière Redding dimanche matin dans la course Sprint, Jonathan Rea a conclu son week-end sur une brillante victoire, la huitième de la saison. « Je savais qu’avec mon choix de pneumatiques la première course serait difficile et que j’aurais à défendre ma position, explique-t-il. La course Superpole s’est jouée à pas grand-chose. Redding avait un très bon rythme et je n’ai pas pu l’attaquer. Mais pour la dernière manche du week-end, j’étais déterminé à tout donner. C’est ce que j’ai fait sans faire d’erreurs, en attaquant pourtant de bout en bout. » Deuxième en début de course derrière Rinaldi et Redding, Rea a pris la tête au seizième tour et plus personne ne l’a revu. » Pour Alex Lowes, victime d’une gastro-entérite, le second week-end au Motorland d’Aragon n’a pas été une partie de plaisir. « J’étais très fatigué car je ne pouvais pas vraiment m’alimenter et j’ai vraiment manqué d’énergie des essais à la course », confiait le Britannique qui a conclu son week-end sur une cinquième place après s’être classé sixième de la première manche ainsi de la course Superpole. Xavi Fores et sa Kawasaki du team Pucetti ont terminé quant à eux treizième des deux courses principales et seizième de la Superpole. En Supersport, c’est cette fois Lucas Mahias qui est parvenu à monter sur le podium en terminant deuxième de la seconde course du week-end. La veille, le Français s’était classé quatrième. « J’ai eu un peu de chance car il y a eu des chutes devant moi, a détaillé le pilote Kawasaki. Mais au final ce podium est une bonne chose pour toute l’équipe qui travaille dur depuis le début de la saison pour rendre notre moto plus performante. » De son côté, Phillip Oettl n’a pas eu le même rendement que la semaine précédente. Le pilote allemand a en effet enchaîné une cinquième et une quatrième places.

Le championnat

Après avoir conforté son avance lors de l’épreuve d’Aragon, Jonathan Rea a cette fois profité du week-end de Teruel pour faire le break au classement général. Le pilote Kawasaki compte désormais 36 points d’avance sur Scott Redding qui a enregistré un résultat blanc sur le circuit espagnol. En petite forme, Alex Lowes glisse à la septième place du championnat tout en ne comptant que quatre points de retard sur l’Italien Michael Rinaldi qui a décroché ce week-end sa première victoire en WSBK. Xavi Fores perd lui une place, rétrogradant en quatorzième position. En Supersport, Lucas Mahias consolide sa troisième place. Le Français n’a désormais plus que 27 points de retard sur Jules Cluzel qui s’est cassé une jambe en chutant lors de la deuxième course SSP. Phillip Oettl suit son coéquipier en quatrième position avec 19 points de retard.

  • Championnat du monde Superbike - Teruel

  • Championnat du monde Superbike - Teruel

  • Championnat du monde Superbike - Teruel

  • Championnat du monde Superbike - Teruel