Skip to content

03/05/2021 Actus

Un podium historique pour l’Alpine Elf Matmut Endurance Team à Spa !

Pour ses débuts dans la catégorie Hypercar avec l’A480, l’Alpine Elf Matmut Endurance Team a vu Nicolas Lapierre, André Negrão et Matthieu Vaxiviere s’adjuger une superbe deuxième place, à l’occasion de l’ouverture de la saison du championnat du monde FIA d’Endurance aux TOTAL 6 Heures de Spa-Francorchamps.

Un sans-faute. Voilà la performance réalisée en Belgique par l’Alpine Elf Matmut Endurance Team pour son baptême du feu dans la catégorie reine de l’Endurance. Que ce soit dans la voie des stands, lors des ravitaillements, sur le muret, pour l’établissement de la stratégie, ou dans l’habitacle de l’A480, les bleus ont été irréprochables et réalisé une semaine particulièrement aboutie outre-quiévrain, avec une montée en puissance depuis le traditionnel Prologue jusqu’à la course. Au point de mettre les deux nouvelles Toyota Hypercar GR010 Hybrid sous pression et d’exploiter parfaitement leur fébrilité en piste. L’Alpine de Nicolas Lapierre, André Negrão et Matthieu Vaxiviere pointait en effet en tête jusque dans la dernière heure de course, et les trois hommes allaient finalement terminer deuxièmes à peine plus d’une minute derrière les vainqueurs du jour. « Cette semaine a été longue et intense, mais nous avons appris énormément de choses, analysait Philippe Sinault, le Team Principal de l’Alpine Elf Matmut Endurance Team.

Nous avons rencontré un petit souci en qualifications avec un capteur nous envoyant de mauvaises informations sur la puissance, mais nous avons bien rebondi en course. Nous avons eu la satisfaction de pouvoir batailler avec les Toyota même si les stratégies diffèrent bien évidemment en raison des différences de technologies. Nous avions bien anticipé le fait qu’ils feraient plus de tours par relais que nous, mais nous avons réduit cet écart en nous montrant très réactifs lors de la première neutralisation. Nous avons également affiché un excellent rythme et connu quelques faits de course comme cela peut toujours arriver sur une épreuve de six heures. André a été très prudent au départ et n’a pu pleinement capitaliser sur son bon envol. Nous avons perdu une vingtaine de secondes dans l’opération, mais il est revenu et resté au contact, tout comme Nicolas et Matthieu après lui. Notre premier objectif était de rallier l’arrivée et nous l’avons atteint. Si le podium nous était prédit par beaucoup, nous sommes en revanche allés chercher cette deuxième place en ayant un peu poussé les Toyota dans leurs retranchements. Le bilan de cette ouverture de première course est donc positif et nous allons travailler d’arrache-pied pour viser plus haut dès la prochaine manche. » De bon augure donc en vue des 8 Heures de Portimao le 13 juin prochain.

Le point au championnat

À la faveur de leur excellent début de saison, l’Alpine Elf Matmut Endurance Team et son équipage pointent logiquement au deuxième rang des classements provisoires des championnats du monde d’Endurance Hypercar constructeurs et pilotes.