Skip to content

18/01/2020 Actus

Une course pleine de rebondissements et un premier podium pour Antonio Felix Da Costa avec DS TECHEETAH

DA COSTA Antonio Felix (por), Spark-DS Automobiles DS E-TENSE FE20, DS Techeetah, portrait podium during the 2020 Formula E championship, from january 17 to 18 2020 at Santiago du Chili, Chili - Photo Germain Hazard / DPPI

Troisième course de la Saison de l’ABB FIA Formula E, Santiago du Chili marquait aussi le cinquantième départ du constructeur premium français dans cette série de monoplaces électriques. Après une course riche en émotions, ce jubilé a été salué comme il se doit par le premier podium d’Antonio Felix Da Costa sous les couleurs de l’équipe DS TECHEETAH. Contraint à l’abandon après un début de course étincelant, le double champion Jean-Éric Vergne attend impatiemment le prochain rendez-vous, au Mexique !

« Le 50e E-Prix de DS Automobiles nous a tous fait vibrer », s’enthousiasme Xavier Mestelan Pinon, le Directeur de DS Performance. « La course a été passionnante et nos pilotes ont démontré que nous sommes là pour la gagne. Même si l’abandon de Jean-Éric est forcément une déception, nous sommes très satisfaits de la deuxième place d’Antonio après sa magnifique remontée et, surtout, du rythme affiché par nos voitures en course. Néanmoins, nous savons que nous aurions pu faire mieux encore. Nous allons donc nous remettre au travail avec toujours le même objectif : conserver nos deux couronnes ! »

S’il y avait malgré tout une pointe de déception, c’est parce qu’il s’en est fallu de peu pour qu’Antonio Felix Da Costa n’offre à son nouvel employeur une première victoire dès leur troisième course ensemble. Le Portugais, parti de la 10e place sur la grille de départ, pointait en effet en tête de l’épreuve au moment d’aborder le dernier tour. Mais il devait lever le pied et laisser la victoire s’échapper à quelques virages du drapeau à damier.

« C’est fantastique de déjà monter sur le podium et de me battre pour la victoire alors que ce n’est que la troisième course avec ma nouvelle équipe », souriait l’auteur de quelques magnifiques manœuvres de dépassement. « Mais nous devons encore travailler car la victoire n’aurait pas dû nous échapper ici. Nous sommes encore une nouvelle équipe et nous devons mieux gérer certaines situations. Nous avons commis une erreur dans la gestion de l’énergie aujourd’hui. Je pensais être à l’aise et j’ai donc attaqué pour prendre la tête. Mais ensuite j’ai dû ralentir pour gérer la température. C’est tout de même mieux de terminer deuxième et de prendre des points que de ne pas terminer du tout ! »

Onzième sur la grille de départ, le double champion en titre Jean-Éric Vergne a confirmé qu’il faudrait une fois encore compter avec lui cette année. Emmenant dans son sillage son équipier Antonio Felix Da Costa, le Français est rapidement remonté aux avant-postes. « Je suis déçu de ne pas avoir gagné cette course alors que nous étions en mesure de le faire », estime le Français. « Mais durant les trois premiers tours il y a eu beaucoup de contacts dans le peloton et j’ai endommagé mon aileron avant. Alors que j’étais malgré tout revenu à la 3e place, il s’est définitivement cassé et cela m’a contraint à l’abandon. Vraiment dommage, car nous avions à la fois une très bonne vitesse et une bonne gestion de l’énergie aujourd’hui. J’aurais certainement eu mon mot à dire pour la victoire ! »

Figurant parmi les pilotes les plus expérimentés du championnat, JEV sait toutefois que des jours meilleurs l’attendent. « Je suis très fier de toute l’équipe car nous étions clairement très rapides aujourd’hui », poursuit-il. « Certes, je n’ai accumulé que quatre points en trois courses, mais j’ai des gens extraordinaires autour de moi et ma motivation est intacte. L’état d’esprit que nous avions aujourd’hui est celui que nous allons garder toute la saison : nous n’allons rien lâcher ! »

Le Team Principal de DS TECHEETAH, Mark Preston, se montre lui aussi très positif pour l’avenir : « Ça aurait été fantastique d’offrir à DS un succès pour le 50e E-Prix de la marque, mais nous sommes malgré tout heureux de cette deuxième place. S’il y a une chose que nous avons bien retenue des années précédentes, c’est qu’il est préférable d’assurer les points d’une deuxième position que de risquer le tout pour le tout pour gagner. Antonio a très bien débuté sa collaboration avec l’équipe et le rythme de nos monoplaces était fantastique aujourd’hui. Voir nos deux pilotes se battre pour le podium – et même la victoire – avant l’abandon de Jean-Éric est exactement ce que nous cherchons dans le sport automobile. »

L’appétit vient en mangeant dit-on. C’est vrai aussi pour l’équipe DS TECHEETAH, impatiente de se retrouver à Mexico City, le 15 février, pour la quatrième course de la saison de l’ABB FIA Formula E.